Background image

Talents de la communication et du marketing : welcome into tech !

December 22, 2021

Hotwire

Bonne nouvelle, la reprise du secteur numérique est confirmée : la croissance annuelle de son chiffre d’affaires devrait s’établir à 6,3% en 2021 selon Numeum, le syndicat professionnel de l’écosystème numérique en France. Mieux, cette croissance devrait atteindre 7,1% pour 2022 et le secteur peine à attirer tous les talents dont il a besoin. Il est pourtant porteur de belles opportunités professionnelles, y compris pour les métiers de la communication et du marketing.

En France, le secteur numérique pèse désormais 56,3 milliards d’euros.

Il rassemble les éditeurs de logiciels et de plateformes cloud (35% du marché), les ESN (53%) et les activités de conseil et ingénierie en technologie (12%). Tous bénéficient de l’actuelle dynamique de l’économie et de projets d’investissements revus à la hausse. Les entreprises souhaitent accélérer leur migration dans le cloud, sécuriser leurs systèmes d’informations, automatiser leurs processus métiers, améliorer l’expérience offerte à leurs clients, ou encore mieux gérer les données pour optimiser leur business model et développer de nouveaux services. Bref, comme le souligne Numeum, « pour la 11ème année consécutive, le secteur numérique est encore créateur d’emploi ».

Cette tendance est-elle appelée à durer ? Il semble que oui, car elle résulte de tendances lourdes observées à l’échelle mondiale. Dans son rapport « The future of jobs », le Forum économique mondial indiquait déjà fin 2020 que le rythme d’adoption des technologies, en s’intensifiant, remodelait la cartographie des emplois mais aussi des compétences recherchées par les entreprises.

Si l’automatisation du travail devrait impacter 85 millions d’emplois dans le monde d’ici 2025, la révolution robotique devrait par exemple générer 97 millions de nouveaux postes. Bien sûr, ces évolutions vont avant tout bénéficier aux spécialistes de la donnée, de l’intelligence artificielle, de l’automatisation, de la conception de logiciels, etc.

Mais on notera que les spécialistes du marketing et de la stratégie numérique font partie des 5 métiers qui seront les plus demandés au cours des prochaines années d’après le Forum économique mondial. Celui-ci précise également qu’« avec l’évolution de l’économie et des marchés du travail, de nouveaux rôles apparaîtront (…) dans les carrières de création de contenus ».

En France,  l’APEC rappelle que les métiers de l’informatique polarisent 14% de l’emploi cadre et que ces fonctions, « en première ligne de l’innovation et de la compétitivité, sont au cœur des transformations numériques et écologiques ». Or les talents expérimentés disposant de l’ensemble des compétences techniques et comportementales requises sont trop rares. Pour les recruter, les entreprises doivent valoriser l’ensemble de leurs atouts, qu’il s’agisse des carrières proposées et des conditions de travail, des innovations liées à leurs produits et services ou de leurs actions en matière de RSE, de mixité, de diversité et d’inclusion. La communication sur la marque employeur et le discours corporate jouent évidement un rôle clé dans ce contexte.

Créateur de nouvelles richesses, moteur de transformations dans les entreprises comme dans la société et pourvoyeur d’emplois : on le voit, le secteur du numérique a de quoi séduire, et pas seulement les talents de l’informatique. Car pour atteindre leurs différents objectifs, les entreprises du numérique comme leurs clients ont également besoin de personnes capables de concevoir des stratégies intégrées de communication et de marketing, d’orchestrer la communication de leurs dirigeants, de gérer leurs relations presse, de réaliser des cartographies d’influenceurs, de mettre en place des dispositifs de communication digitale et d’account based marketing, etc.

Le secteur du numérique et des nouvelles technologies souffre cependant de préjugés tenaces

L’un des plus présents, y compris parmi les plus jeunes générations, est que les femmes n’ont pas vraiment leur place dans la Tech. Une toute récente étude Ipsos-Epitech dévoile que 76% des lycéens considèrent encore aujourd’hui que les études en informatique préparent à des métiers masculins.

Ce manque d’attractivité du secteur numérique, même chez les (très) jeunes femmes, est aussi un frein à la diversité. Le rapport « Faire du numérique un accélérateur de diversité » du Conseil national du numérique et d’Anthony Babkine, cofondateur de l’association Diversidays, indique que l’attrait pour la recherche d’emploi dans le numérique est 30% plus faible dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV) qu’ailleurs en France, et que les femmes des QPV sont cinq fois moins amenées que les hommes à rechercher un emploi dans les métiers du numérique.  

Pourtant, le secteur du numérique et des SMACS (Social, Mobilité, Analytique, Cloud et Sécurité) peut réellement offrir de très beaux parcours à de nombreux profils, indépendamment de l’âge, du genre ou de l’origine sociale et géographique. Pour lutter contre son insuffisante attractivité, de multiples initiatives émergent, à l’échelle des pouvoirs publics, des associations comme des entreprises.

En tant qu’agence internationale de conseil en communication spécialiste des enjeux d’image, de marque et d’influence propres aux acteurs du numérique et des nouvelles technologies, Hotwire souhaite participer à ce mouvement . Nous sommes particulièrement bien placés pour voir les dynamiques à l’œuvre dans la Tech et les immenses besoins en communication et marketing qui en découlent. Alors que les femmes sont surreprésentées dans notre métier, pourquoi ne pas faciliter leur intérêt pour le secteur numérique ? Et alors que notre engagement en faveur de la diversité et de l’inclusion est l’un des fondements de notre culture d’entreprise, pourquoi ne pas favoriser l’information sur les opportunités ouvertes dans ce secteur ?

C’est pourquoi nous lançons un programme gratuit de formation en ligne, « Into Tech ». Conçu comme une introduction au secteur du numérique et de la tech, il se compose de 3 modules de 30 mn pour en découvrir les grandes tendances, les compétences en communication et marketing qui y sont recherchées et les carrières qui peuvent y être menées. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 février 2022.

La capacité d’apprentissage actif, tout au long de sa vie, fait partie des compétences qui seront le plus recherchées à l’avenir. En ouvrant gracieusement cette formation, nous espérons faciliter une meilleure connaissance des opportunités liées à la technologie parmi les professionnels de la communication et du marketing, et permettre à un plus grand nombre de talents de rejoindre le secteur du numérique – et pourquoi pas notre équipe 😉

Article rédigé par Marylen Schmidt