L'impact des réseaux sociaux sur les RP

L’impact des réseaux sociaux sur les relations presse

Relations Publiques, Social Media Marketing

Hotwire

Hotwire est une société internationale de conseil en communication spécialisée dans les nouvelles technologies. Fondée en 2000, nous opérons auprès d’un réseau mondial de bureaux et de partenaires à part entière au service d'un éventail de clients allant d’entreprises en croissance jusqu’aux multinationales établies.

L’avènement des réseaux sociaux a révolutionné nos quotidiens tout comme les métiers des agences de communication. Les chiffres sont renversants puisque ces nouveaux médias totalisent 4,55 milliards d’utilisateurs, soit 57,6 % de la population mondiale, selon le Global Statshot Digital Report 2021. En France, cela dépasse même 80 % de la population !

Les relations presse sont particulièrement impactées et connaissent de profondes mutations. On parle aujourd’hui de RP 2.0. Alors quels sont ces changements ? Comment relever le défi de cette transformation numérique ? Quel est l’avenir des relations presse ?

De nouveaux instruments

En premier lieu, ces plateformes de partage d’information offrent de nouveaux outils au service des relations médias. Avec 94 % des journalistes français utilisant les réseaux sociaux dans le cadre de leur activité professionnelle d’après Cision, ils constituent un nouveau canal d’échange privilégié. L’historique carnet d’adresses de l’attachée de presse se digitalise. Un tweet ou un DM ciblé est parfois plus efficace qu’un envoi de communiqué et permet de se démarquer.

Notons également que la même étude Cision estime que 61% des journalistes utilisent ces réseaux pour la recherche d’informations. Ils constituent de facto un canal privilégié pour murmurer aux oreilles des conférences de rédaction. Mais cette nouvelle fenêtre sur la veille en continu n’alimente pas que les médias. Elle sert également les agences de relations presse qui peuvent prendre le pouls des centres d’intérêts de leurs journalistes cible afin de leur adresser des contenus ad hoc ou activer une veille permanente de l’actualité afin d’identifier des opportunités de rebond.

Un changement de tempo

À l’instar de chaînes d’information en continu, les médias sociaux vivent une ébullition permanente, accélérant davantage cette quête d’instantanéité et du fameux scoop ! Un travail qui s’effectue de plus en plus en flux tendu pour émerger, une actualité chassant l’autre.

Dans ce contexte, il faut faire preuve d’anticipation, de coordination et de réaction. La veille prévisionnelle, la concertation et la réactivité sont les maîtres mots. C’est dans cette démarche que le Press Club de France met à disposition un agenda facilitant la programmation d’évènements. Mais cette accélération du tempo renforce également l’enjeu de la fiabilité de l’information. L’adage « Trop d’information tue l’information » est particulièrement prégnant. L’information circule plus vite, de manière plus fluide et devient par conséquent plus ou moins fiable. Disposer de sources rapides et solides permet de se démarquer.

Les réseaux sociaux, une nouvelle caisse de résonance

Le social media offre également une opportunité d’amplification exceptionnelle. La communication ne se limite plus à la gestion de la relation avec la presse. La cartographie des influenceurs revêt désormais de multiples facettes : blogueur, podcasteur, membre clé d’un réseau, vlogueur…

Ils ont fidélisé leur communauté et ont parfois une audience comparable, voire supérieure à certains médias classiques. Autant de nouvelles possibilités de mobiliser des relais d’opinion clés. Enfin, les réseaux sociaux permettent de faire rayonner les retombées presse, qu’elles soient partagées par la marque, l’agence RP et même par le journaliste auteur de l’article, pour étendre la portée du discours de marque dans une logique d’influence et d’engagement.

À l’heure où tout s’hybride, la communication doit être appréhendée dans une approche omnicanale pour gagner en efficience. Des canaux différents et complémentaires au service d’un objectif commun : la notoriété et la réputation d’une marque. À l’instar d’une symphonie, c’est l’affaire de multiples instruments jouant de concert des partitions différentes pour créer une mélodie commune.

Vous souhaitez vous aussi aller au-delà des relations presse et profiter du contenu créé pour communiquer sur les réseaux sociaux ?

Nos dernières news